Mozart

La Fantaisie en ré mineur de Mozart.

Sur piano forte Streicher. Un petit bijou.

La sonate en Fa majeur, K. 330. 

Avec ses trois mouvements, le premier, le deuxième (sublime adagio !) et, devinez,
le troisième Allegro Assai !

La Fantaisie en Ut mineur

Si romantique qu'elle préfigure du Beethoven bien plus tardif.

Et la Sonate en Ut mineur, parfois enchaînée à la fantaisie. 

Elle aussi en trois mouvements:

le premier, le deuxième (adagio d'une grande noblesse) et le très presto troisième.


end